logo-small

 

 

 

Le site de Sibylle Delacroix

 
 

 

Formation
Après 9 mois de formation complète, je vois le jour en novembre 1974 à Bruxelles. Je vous passe les années maternelles radieuses où l’on pouvait encore tripatouiller, bricoler et dessiner, les années d’école primaire où le plaisir de lire à voix haute peinait à compenser le fait que tout d’un coup faire des rondes et de la peinture était ringard, et les années secondaires avec ses interminables heures d’ennui officielles et de rêverie officieuse au fond de la classe, pour en arriver au diplôme de l’Ecole de Recherche Graphique de Bruxelles, section illustration (vous voyez j’ai de la suite dans les idées).

Expérience professionnelle
Après avoir vainement tenté de ne me nourrir que d’un bon vinyle coincé entre 2 albums illustrés, je me tourne vers ce qu’on appelle un travail alimentaire. Ce sera le graphisme dans diverses agences bruxelloises. Bon, ce n’est pas la mine comme on dit. Ni la mine d’or, ni la mine de graphite, donc le soir je reprends les crayons et les pinceaux pour travailler sur mes premiers albums.

Motivation
Développer un univers différent dans chaque album, mettre des morceaux de vraie vie dedans, émotions, petits et grands sentiments, un peu d’humour aussi pour faire sourire ensemble les petits et les grands, vous toucher un peu, assurément.

Qualités
Suivant l’avis objectif de ma fille, je suis la plus belle et la plus douée (elle parle des pizzas mais je suis sûre que cela s’étend à l’illustration).

Défauts
Je préfère vous laisser la surprise si jamais l’on se rencontre.

Hobbies
Occuper sainement mes oreilles avec la radio pendant que mes mains travaillent, admirer les oiseaux et faire du bruit dès que mon chat s’en approche, prolonger l’agonie de mes plantes vertes, massacrer Chopin au piano, donner mon avis à mes amis même quand ils ne me le demandent pas, aller aux concerts de rock et constater que je ne suis pas la seule ex-ado qui fait de la résistance. J’arrête là car cela pourrait être mal vu de faire une liste de hobbies plus longue que celle de l’expérience professionnelle.